Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Cette page examine et compare l'analyse d'une première séance de psychothérapie par différentes Intelligences Artificielles.
Cette analyse concerne notre patiente fictive Julie Dupont (mes excuses pour les éventuelles homonymies...).

Le but est d'illustrer la manière dont les psys et leurs patients pourraient utiliser et bénéficier de ces capacités, ainsi que
d'inviter à la réflexion et au débat sur l'usage de l'I.A. en psychothérapie.

Métaphores et analogies

Prompt donné à l'I.A.

Dès que l'on effectue de la normalisation et de la psycho-éducation, l'emploi de métaphore est fréquent et souvent utile. Toutefois il s'agit de vérifier qu'elles parlent à la personne. Certains type de fonctionnement, comme le spectre autistique, les rends parfois dure à comprendre.

Le prompt

Quelles sont les métaphores et analogies employées par le thérapeute au cours de la séance ? Cite la partie de la transcription qui en fait mention.

La réponse de Gemini 1.5 Pro :

Métaphores et analogies utilisées par le thérapeute :

Le thérapeute utilise plusieurs métaphores et analogies au cours de la séance pour expliquer les concepts psychologiques et rendre la thérapie plus accessible à Julie.

Exemples :

  • Google Maps :
Donc, l’idée pour moi c’est lors de notre première séance là, c’est de faire un peu comme une Google Maps de me dire… Bon voilà, Julie, elle est ici.
  • Vue d'avion/satellite :
Et là, c’est comme si on établissait cette carte avec un peu une vue d’ensemble, une vue d’avion, une vue satellite.
  • Prélèvements de terrain :
Et ce que j’aimerais pour que je comprenne un petit peu mieux le terrain, la géographie, que l’on puisse tracer un itinéraire là où on est, là où vous désirez aller, c’est faire un peu des prélèvements de terrain, de zoomer et de voir des choses plus en détail.
  • Marécage de l'insomnie :
Là actuellement, il y a l’activité qui met beaucoup de pression, il y a un peu le marécage de l’insomnie, il y a la montagne énorme du stress, le marécage du décalage horaire avec Kevin.
  • Montagne du stress :
Là actuellement, il y a l’activité qui met beaucoup de pression, il y a un peu le marécage de l’insomnie, il y a la montagne énorme du stress, le marécage du décalage horaire avec Kevin.
  • Vertes prairies de l'accomplissement personnel :
Et vous aimeriez aller dans les vertes prairies de l’accomplissement personnel, au moins disons de l’endroit où on peut souffler déjà un peu la pression.
  • Pile de dossiers :
Et c’est vrai que quand on vient consulter, quand on a déjà une pile de dossiers comme ça, quand on en a trop, et que le psy, moi en l’occurrence, je rajoute quelque chose qui a l’air de s’ajouter à la pile, c’est normal d’avoir une part de nous qui dit « il n’a pas compris, j’en ai trop sur mon assiette, il veut m’en rajouter ».
  • Lâcher la grappe :
Ou bien, si c’était le soir, vous prenez deux, trois verres de vin et puis, vos pensées commencent à vous lâcher un petit peu la grappe.

Remarques :

  • Le thérapeute utilise des métaphores visuelles et spatiales pour aider Julie à visualiser ses difficultés et ses objectifs.
  • Il utilise également des métaphores familières et concrètes pour rendre les concepts psychologiques plus accessibles et compréhensibles.
  • L'utilisation de métaphores peut favoriser l'engagement de Julie dans la thérapie et l'aider à se connecter à ses émotions et à ses expériences.

Conclusion :

Les métaphores et analogies utilisées par le thérapeute contribuent à rendre la thérapie plus accessible et engageante pour Julie. Elles lui permettent de visualiser ses difficultés et ses objectifs, et de se connecter à ses émotions et à ses expériences de manière plus concrète.

Capture d'écran de la réponse

La réponse de Chat GPT-4o :

Au cours de la séance, le thérapeute utilise plusieurs métaphores et analogies pour aider Julie à comprendre et à visualiser ses difficultés et les concepts thérapeutiques. Voici les métaphores et analogies employées, avec les citations correspondantes de la transcription :

1. Google Maps et Vue d'Ensemble

Métaphore : Google Maps pour visualiser la situation actuelle et les objectifs futurs.

Citation :

  • T : "Donc, l’idée pour moi c’est lors de notre première séance là, c’est de faire un peu comme une Google Maps de me dire… Bon voilà, Julie, elle est ici. Avant, peut-être il y avait le passé douloureux, la moquerie au collège, il y avait des relations peut-être pas toujours faciles avec certaines personnes. Là actuellement, il y a l’activité qui met beaucoup de pression, il y a un peu le marécage de l’insomnie, il y a la montagne énorme du stress, le marécage du décalage horaire avec Kevin. Et vous aimeriez aller dans les vertes prairies de l’accomplissement personnel, au moins disons de l’endroit où on peut souffler déjà un peu la pression."

Explication :

  • Cette métaphore aide Julie à visualiser sa situation actuelle, ses difficultés et ses objectifs futurs comme des éléments d'une carte géographique, facilitant ainsi la compréhension de l'itinéraire thérapeutique.

2. Zoomer sur les Détails

Métaphore : Zoomer sur les détails pour comprendre les aspects spécifiques de la situation.

Citation :

  • T : "Et ce que j’aimerais pour que je comprenne un petit peu mieux le terrain, la géographie, que l’on puisse tracer un itinéraire là où on est, là où vous désirez aller, c’est faire un peu des prélèvements de terrain, de zoomer et de voir des choses plus en détail."

Explication :

  • En utilisant l'analogie de zoomer, le thérapeute explique l'importance de se concentrer sur des situations spécifiques et des détails pour mieux comprendre les défis de Julie et élaborer des stratégies adaptées.

3. Google Maps et Prélèvements de Terrain

Métaphore : Prélèvements de terrain pour obtenir des informations détaillées.

Citation :

  • T : "Donc là, c’est comme si on établissait cette carte avec un peu une vue d’ensemble, une vue d’avion, une vue satellite. Et ce que j’aimerais pour que je comprenne un petit peu mieux le terrain, la géographie, que l’on puisse tracer un itinéraire là où on est, là où vous désirez aller, c’est faire un peu des prélèvements de terrain, de zoomer et de voir des choses plus en détail."

Explication :

  • Cette analogie renforce l'idée d'explorer en profondeur les expériences et les réactions de Julie dans des situations spécifiques, tout comme on prélève des échantillons de terrain pour une étude géographique détaillée.

4. Bercement

Métaphore : Bercement pour décrire une technique de gestion du stress.

Citation :

  • T : "Je vois aussi que vous balancez un petit peu comme ça. Est-ce que c’est quelque chose que vous faites aussi quand vous êtes un peu stressée ? Est-ce que c’est quelque chose qui vous fait du bien ? Un peu comme un bercement, c’est ça ?"

Explication :

  • Le thérapeute utilise la métaphore du bercement pour aider Julie à reconnaître une de ses techniques d'auto-apaisement. Cela permet de nommer et de normaliser ce comportement.

Conclusion

Les métaphores et analogies utilisées par le thérapeute aident à rendre les concepts thérapeutiques plus accessibles et à faciliter la compréhension et la visualisation des défis et des objectifs de Julie. Ces images mentales peuvent rendre les discussions plus concrètes et aider Julie à se sentir plus engagée dans le processus thérapeutique.

Capture d'écran de la réponse

Votre avis sur cette réponse de l'I.A

Votre avis est précieux ! Merci de nous faire un retour sur cette expérimentation :-)

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

origin

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page