Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Les troubles du sommeil

Le DSM-5 recense de nombreux troubles de l’alternance veille-sommeil :
  • l'insomnie
  • l'hypersomnolence
  • la narcolepsie
  • les troubles du sommeil liés à la respiration
    • apnée/hypopnée obstructive du sommeil
    • apnée centrale du sommeil
    • hypoventilation liée au sommeil
  • les troubles de l’alternance veille-sommeil liés au rythme circadien
  • les parasomnies
    • les troubles de l’éveil en sommeil non paradoxal
    • les cauchemars
    • les troubles du comportement en sommeil paradoxal
    • le syndrome des jambes sans repos
    • les troubles du sommeil induit par une substance ou un médicament
    • autre insomnie spécifiée
    • insomnie non spécifiée
    • autre hypersomnolence spécifiée
    • hypersomnolence non spécifiée
    • autre trouble de l’alternance veille-sommeil spécifié
    • trouble de l’alternance veille-sommeil non spécifié.

Les concepts

Stades du sommeil et cycles

  • Stade 1 : L'endormissement.
  • Stade 2 : Le sommeil lent léger.
  • Stade 3 : Le sommeil lent profond.
  • Stade 4 : Le sommeil lent profond.
  • Le sommeil paradoxal (ou "R.E.M. sleep" en anglais pour "Rapid Eye Movement Sleep").
Les stades se succèdent au sein de périodes appalées "cycles", durant 90 à 120 minutes et ponctuées par des micro-réveils.

Hypnogramme

L'hypnogramme consiste en une représentation graphique de la succession temporelle des stades de sommeil et d'éveil d'une personne.
Hypnogramme typique

Fatigue et somnolence

Les patients confondent souvent les deux, à tort car ce sont deux concepts différents :
 
La fatigue entraîne un besoin de se reposer, pas forcément de sommeil.

Par exemple faire un effort physique soutenu entraine de la fatigue peu après l'activité, en revanche le corps sera en parfait état d'éveil, même si la personne aura l'impression de ne plus avoir d'énergie, de se trainer.
 
La somnolence est une pression de sommeil contre laquelle on a du mal à lutter.

La somnolence apparait facilement quand on est dans des situations passives ou monotones. Sa présence est normale et souhaitable le soir et apparait également souvent en début d'après-midi, après le repas (période post-prandiale). Une somnolence importante en dehors de ces périodes doit amener à investiguer les causes et la présence d'un trouble du sommeil. En effet la somnolence est une des principales cause d'accidents de la route car ses effets physiologiques sont important : augmentation du temps de réaction, champ visuel réduit, réduction de l'attention... L'échelle d’Epworth permet d'évaluer la somnolence.

La fatigue seule, sans somnolence, s'observe principalement chez les gens en hyperéveil. Ils ont un métabolisme plus élevé que la normale, vraisemblablement dû à des facteurs génétiques. On trouve souvent dans ce cas d'anciens enfant hyperactifs.

Le processus S ou homéostatique

Le besoin de dormir (pression de sommeil) augmente proportionnellement à la durée de l'éveil et, symétriquement, diminue pendant le sommeil. Cette pression de sommeil semble induite par plusieurs mécanismes, notamment l'accumulation dans le cerveau d'adénosine. Lorsqu'on dort, cette substance est progressivement métabolisée et diminue. Ce processus forme donc un cycle.

En cas d'insomnie, l'adénosine ne s’estompe pas suffisamment, ce qui maintient une pression forte pour dormir durant la journée et se traduit fréquemment par une hausse de la somnolence diurne. Si, cédant à cette pression, la personne dort en journée (sieste), la pression de sommeil pourra ne pas être assez forte à l'heure du coucher et l'organisme encore trop activé pour que la personne trouve le sommeil facilement.

Le processus C ou circadien

Notre rythme veille-sommeil est influencé par plusieurs facteurs. Chaque personne dispose d'un rythme veille-sommeil qui lui est propre (rythme endogène) et est codé génétiquement, on parle d'horloge biologique principale car elle pilote et synchronise d'autres rythmes biologiques de l'organisme.
Cette horloge biologique peut être influencée plusieurs stimulus, dont le principal est la lumière. Elle est captée par des cellules spécialisées de la rétine, puis l’information est transmise aux noyaux suprachiasmatiques, à l’hypothalamus et finalement à la glande pinéale. Cette glande produit la mélatonine et régule le cycle circadien de la température du corps. La baisse de la température corporelle survenant en fin de journée favorise l’endormissement.

Dette de sommeil

Ce terme est souvent employé à tort dans l'idée que toute heure de sommeil "manquée" serait "récupérée" dans les nuits suivantes. En réalité, il n'y a "dette de sommeil" que si la personne est privée d’au moins 50% du temps de sommeil habituel, créant ainsi un manque de sommeil lent profond (stades 3 et 4). Ce sommeil lent profond sera récupérée la nuit suivante sans forcément allonger le temps de sommeil total (c'est le sommeil lent léger qui sera réduit).

Echelles et questionnaires associées

Les apps pour le sommeil et ses troubles

  • Mon Coach Sommeil

    Mon Coach Sommeil

    Troubles du sommeil

    Mon Coach Sommeil est une application conçue par des spécialistes du sommeil pour vous aider à retrouver et maintenir un sommeil de qualité pour des journées en pleine forme physique et psychique. Créez votre ...

    0,00 €

Livres pour les thérapeutes sur l'insomnie

Livres pour les patients sur l'insomnie

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page