Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

L'auto-observation

L'auto-observation est un élément central dans les TCC, tant pour le clinicien que pour le patient.

Intérêt pour le patient

Pour le patient l'auto-observation permet de passer d'un ressenti général à une évaluation plus détaillée de ce qu'il vit en mettant en lien le contexte de déclenchement de sa situation-problème, ses pensées, ses émotions et sensations corporelles ainsi que ses comportements et les conséquences qu'ils entrainent.

Pour faciliter l'auto-observation, le thérapeute va proposer des outils adaptés aux situations et variables que l'on souhaite suivre. Il existe donc de très nombreux outils, depuis les classiques colonnes de Beck aux journaux d'activités (par exemple dans la dépression) en passant par des agendas du sommeil (pour évaluer un trouble du sommeil) ou un journal d'alimentation (pour évaluer un trouble du comportement alimentaire).

Souvent la phase d'auto-observation a déjà des vertus thérapeutiques car elle permet à la personne d'avoir un premier aperçu et compréhension de ce qui favorise l'apparition de son problème et des cercles vicieux qui les maintiennent. Cela va donc lui donner des pistes de contrôle possible, pistes qui seront travaillées en thérapie.

Intérêt pour le thérapeute

Les auto-observations vont à la fois donner des éléments sur la dynamique du problème, son contexte d'apparition, ses différentes modalités d'expression, mais également sur sa fréquence, son intensité et sa durée. On aura donc un aperçu à la fois qualitatif (le comment) et quantitatif (le combien), ce dernier permettant d'établir une ligne de base pour suivre l'évolution de la personne au cours de la prise en charge grâce à des mesures répétées.

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page