Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

La dépression et son traitement en TCC

En quelques mots...

Page en construction...

Lors d'épisodes dépressifs d’intensité modérée, les TCC ont une efficacité équivalente voir supérieure à celle de la pharmacothérapie. Elles facilitent également une alliance thérapeutique de qualité et un effet de préventio sur les risques de rechute et de récidive.

Lors d'épisodes dépressifs majeurs, l'ajout des TCC avec un traitement à base d'antidépresseurs permet d'améliorer l’observance thérapeutique, point essentiel du succès du traitement.

Prévalence

La dépression toucherait environ 4 à 20 % de la population adulte, 11% en France. 
On estime qu'il y a 100 millions de déprimés dans le monde sur une période d’un an.
Il y a globalement 2 fois plus de femmes que d'hommes qui souffrent de dépression.
Il y a 2 pics de dépression selon l'âge : entre 20 et 30 ans, puis entre 50 et 60 ans.

Chronicité du trouble

50% des cas rechutent dans l’année suivant le premier épisode.

Facteurs

La dépression résulterait de l’interaction de multiples facteurs :
  • Prédisposition génétique :
    • Un variante d'un allèle codant pour la sérotonine (5HTTLPR) est responsable du trait anxieux de tempérament avec une re-capture de sérotonine diminuée de 50%.
  • Traits de personnalité (dépend également en partie de l'aspect génétique)
  • Certains facteurs sociodémographiques :
    • Sexe féminin,
    • solitude,
    • bas niveau socio-économique
  • Des facteurs de développement individuel :
    • Séparations précoces,
    • perte d’un ou des deux parents avant 15 ans
  • Facteurs de déclenchement : Stresseurs psychosociaux (deuils, pertes, séparations, changements brusques de style de vie, échecs professionnels).

Comorbidité

50% des états dépressifs majeurs s’accompagnent de troubles de la personnalité.
Environ 50 % de patients dépressifs présentent une insomnie.

Diagnostic

Définition selon la CIM-10 (F32)

Note : les critères ne sont pas numérotés dans la CIM-10, nous avons ajouté la numérotation pour faciliter la mise en correspondance avec le DSM.
Dans les épisodes typiques de chacun des trois degrés de dépression: léger, moyen ou sévère, le sujet présente
  1. un abaissement de l'humeur,
  2. une réduction de l'énergie
  3. et une diminution de l'activité.
  4. Il existe une altération de la capacité à éprouver du plaisir, une perte d'intérêt,
  5. une diminution de l'aptitude à se concentrer,
  6. associées couramment à une fatigue importante, même après un effort minime.
  7. On observe habituellement des troubles du sommeil,
  8. et une diminution de l'appétit.
  9. Il existe presque toujours une diminution de l'estime de soi et de la confiance en soi
  10. et, fréquemment, des idées de culpabilité ou de dévalorisation, même dans les formes légères.
L'humeur dépressive ne varie guère d'un jour à l'autre ou selon les circonstances, et peut s'accompagner de symptômes dits somatiques", par exemple d'une perte d'intérêt ou de plaisir, d'un réveil matinal précoce, plusieurs heures avant l'heure habituelle, d'une aggravation matinale de la dépression, d'un ralentissement psychomoteur important, d'une agitation, d'une perte d'appétit, d'une perte de poids et d'une perte de la libido. Le nombre et la sévérité des symptômes permettent de déterminer trois degrés de sévérité d'un épisode dépressif: léger, moyen et sévère.

Inclus:
épisodes isolés de:
  • dépression:
    • psychogène
    • réactionnelle
  • réaction dépressive
Excl.:
associés à un trouble des conduites en F91.- (F92.0)
trouble (de):
  • adaptation (F43.2)
  • dépressif récurrent (F33.-)

F32.0 : Episode dépressif léger

Au moins deux ou trois des symptômes cités plus haut sont habituellement présents. Ces symptômes s'accompagnent généralement d'un sentiment de détresse, mais le sujet reste, le plus souvent, capable de poursuivre la plupart de ses activités.

F32.1 : Episode dépressif moyen

Au moins quatre des symptômes cités plus haut sont habituellement présents et le sujet éprouve des difficultés considérables à poursuivre ses activités usuelles.

F32.2 : Episode dépressif sévère sans symptômes psychotiques

Episode dépressif dans lequel plusieurs des symptômes dépressifs mentionnés ci-dessus, concernant typiquement une perte de l'estime de soi et des idées de dévalorisation ou de culpabilité, sont marqués et pénibles. Les idées et les gestes suicidaires sont fréquents et plusieurs symptômes "somatiques" sont habituellement présents.

Dépression:
  • agitée
  • majeure
  • vitale
(épisode isolé sans symptômes psychotiques).

F32.3 : Episode dépressif sévère avec symptômes psychotiques

Episode dépressif correspondant à la description d'un épisode dépressif sévère (F32.2) mais s'accompagnant, par ailleurs, d'hallucinations, d'idées délirantes, ou d'un ralentissement psychomoteur ou d'une stupeur d'une gravité telle que les activités sociales habituelles sont impossibles; il peut exister un danger vital en raison d'un suicide, d'une déshydratation ou d'une dénutrition. Les hallucinations et les idées délirantes peuvent être congruentes ou non congruentes à l'humeur.

Episodes isolés de:
  • dépression:
    • majeure avec symptômes psychotiques
    • psychotique
  • psychose dépressive:
    • psychogène
    • réactionnelle

F32.8 : Autres épisodes dépressifs

Dépression atypique
Episodes isolés d'une dépression "masquée" SAI.

F32.9 : Episode dépressif, sans précision

Dépression SAI
Trouble dépressif SAI.

Consulter la fiche de la dépression sur le site de la CIM-10.

Vocabulaire en lien avec cette pathologie

  • Aboulie
  • Anhédonie
  • Episode dépressif majeur (EDM)
  • Idées noires
  • Ralentissement psychomoteur

Associations

Echelles psychométriques pour la dépression

Livres pour les thérapeutes sur la dépression

Livres pour les patients sur la dépression

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page