Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

La technique d’exposition en TCC

Principes de base

Technique princeps en TCC :
s’exposer à la situation problématique pour en obtenir une habituation.
Cette technique consiste à s’exposer selon certaines règles aux stimuli anxiogènes ou phobogènes pour diminuer la réponse anxieuse qui y est associée.

Il existe plusieurs types d’expositions, de la plus indirecte à la plus réaliste.
  • L’exposition en imagination : S’imaginer l’objet ou la situation phobogène. Inconvénient : on est jamais sûr que la personne s’expose réellement en imagination (évitement).
  • L’exposition virtuelle :  Expositions par images vidéos ou casques de VR 3D. L’exposition in vivo: Exposition naturelle au stimulus phobogène. Peut également se faire progressivement. Lire par exemple l'article "Des thérapies en réalité virtuelle pour surmonter ses phobies" (Le Monde, 14.07.2016).
  • L’exposition situationnelle : S’habituer à des situations anxiogènes : phobie des foules, phobie sociale.
  • Expositions intéroceptives : S’exposer à des sensations redoutées : sensation d’étouffement, augmentation du rythme cardiaque.
  • Expositions avec prévention de la réponse : Exposer le patient de façon à l’empêcher à procéder à une réponse ritualisée. Par exemple pour des TOC.
  • Technique de flooding (ou implosion) : Le sujet est confronté en imagination à la situation anxiogène au niveau maximum d’intensité.
  • L’immersion (flooding) in vivo : Un patient ne s’expose jamais s’il croit qu’il risque quelque chose. Donc il faut d’abord travailler ses cognitions en évoquant tous les scénarios catastrophes, les remettre en question pour l’amener à expérimenter le scénario réaliste, rationnel. Exemple : on peut avoir une attaque de panique sans mourir.

Les 4 caractéristiques d'une bonne exposition :

  1. Durée : L’exposition doit être prolongée. Cette exposition doit au moins durer assez longtemps pour que l’anxiété retombe. Sinon cela fait un renforcement négatif (il est juste soulagé que cela s’arrête) ⇒ renforce la fuite. 
  2. Progressive : d’abord des stimulus faibles, puis des stimulus de plus en plus anxiogènes. 
  3. Répétée : une seule exposition ne suffit pas pour guérir (pour créer une phobie si !). 
  4. Complète : le patient doit être concentré sur ce qu’il fait et pas penser à autre chose (évitement). 

Différences entre expositions naturelles ou thérapeutiques

Naturelles Thérapeutiques
Non prévisibles Prévisibles et contrôlables
Brèves ou écourtées Prolongées
Sporadiques Régulières
Incomplètes avec évitements subtils Complètes
Cognitions incontrôlées ou subies Attitudes cognitives actives
Inefficaces ou sensibilisation Efficaces : désensibilisation

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page