Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

La Boulimie

En quelques mots...

Étymologiquement boulimie signifie "manger comme un boeuf".
 
La boulimie consiste en l'ingestion d'une grande quantité de nourriture en peu de temps (accès hyperphagique) sans que la personne ne puisse s'en retenir (impression de perte de contrôle).

Une crise d'hyperphagie boulimique peut représenter jusque 10 000 calories ingérées, c’est-à-dire une semaine d'alimentation normale.

Souvent, dans l'optique de contrôler la prise de poids, la personne essaie de contrebalancer ces excès par divers comportements compensatoires inappropriés tels que se forcer à vomir, prendre des laxatifs, faire de l'activité physique de façon excessive ou jeûner.

Prévalence

On estime qu'envirion 1% des adolescents souffriraient de boulimie, 90% d'entre eux sont des filles. Le pic d'apparition du trouble est situé à la fin de l'adolescence 17-18 ans. Il semblerait que cette pathologie soit encore sous-diagnostiquée et en augmentation.

Seulement 2% des personnes touchées suivraient un traitement.

Facteurs prédisposants

Facteurs psychologiques :

  • Séquelles de traumatismes de l’enfance ou de l’adolescence,
  • Traits de personnalité de type perfectionnisme, impulsivité,
  • Faible estime de soi, insatisfaction corporelle,
  • Mauvaise régulation émotionelle.

Facteurs physiologiques :

Surpoids antérieur, puberté précoce.

Facteur socio-culturels :

Idéalisation de la minceur, valorisation du contrôle alimentaire.

Facteurs de risque

Il semblerait qu'un régime alimentaire restrictif entraine, notamment chez la femme, une altération de la neurochimie cérébrale qui va venir perturber les mécanismes de régulation du comportement alimentaire et ainsi favoriser l'apparition de crises de boulimie.

La puberté est un moment charnière : les modifications physiques et hormonales vont venir perturber l'équilibre émotionnel de la personne et son image de soi. La comparaison de son corps par rapport à des standards, proches de la maigreur, valorisés par les magazines féminins va augmenter la probabilité que la personne se trouve disgracieuse et l'inciter à faire des régimes.

Ce que la personne ne sait pas c'est que les régimes n'ont pas d'efficacité à moyen terme (95% d'échecs), ainsi lorsqu'elle va reprendre du poids, elle va penser que c'est de sa faute (attriibution interne) et son estime de soi va baisser et venir fragiliser un peu plus son équilibre psychique.

La période des premières relations sentimentales est un moment délicat où l'image de soi et de son corps aux yeux des autres prend une importance capitale.

Les professions du sport et de la mode sont également à haut risque car on va vouloir contrôler consciemment son alimentation et se déconnecter des signaux corporels qui nous indiquent ce dont l'organisme a besoin pour son équilibre homéostatique.

Être une jeune femme occidentale ou vivre dans une métropole car cela expose fortement la personne aux stéréotypes de la femme, du corps et du comportement alimentaire qu'elle est censée avoir pour être pleinement considérée et appréciée.

Prise en charge

Efficacité

  • La TCC est à ce jour la psychothérapie ayant le mieux fait ses preuves d'efficacité dans la prise en charge de la boulimie et de l'hyperphagie boulimique.
  • Elle donne de bons résultats dans environ 70 à 80% des cas (réduction des crises et comportements de purge). On estime qu'il y a guérison dans 40 à 50% des cas.
  • L’efficacité de la TCC est supérieure à celle des traitements pharmacologiques et l'adhésion des patients à cette prise en charge est meilleur.
  • La prise en charge dure en général moins de 6 mois.

Principales étapes 

  • Évaluation du trouble, de son intensité, conceptualisation du cas et psychoéducation sur la pathologie, l'alimentation et la physiologie, mise en place de nombreuses auto-observations via des outils adaptés (carnet alimentaire, fiche de suivi hebdomadaire du poids et des comportements compensatoires, fiche de suivi de l'hyperactivité physique...).
  • Travail sur :
    • la normalisation du comportement alimentaire : comment respecter ses rythmes biologiques et manger selon un schéma régulier,
    • développement d'un contrôle progressif sur les crises et les vomissements (en nombre et intensité),
    • gestion de l'impulsivité,
    • intelligence émotionnelle : gestion des émotions négatives,
    • travail pour développer l'estime de soi,
    • travail sur l'image du corps pour diminuer l’insatisfaction corporelle,
    • stratégies de résolution de problèmes dans l'optique de réduire les facteurs de stress.
  • Maintien des acquis thérapeutiques et prévention des rechutes (liste des mesure à prendre en cas de "faux-pas").

Vocabulaire en lien avec cette pathologie

  • Accès hyperphagiques
  • Binge-eating
  • Caractère incoercible
  • Collations
  • Comportements compensatoires (inappropriés)
  • Compulsions alimentaires
  • Conduites d’extrême contrôle du poids
  • Contrôle cognitif
  • Crise détournée
  • Crise esquivée
  • Crise programmée
  • Crise retardée
  • Diurétiques
  • Emotions alimentaires
  • Emotions extra-alimentaires
  • Emotions induites
  • Envie de manger
  • Exercice physique excessif
  • Faim
  • Gloutonnerie
  • Grignotage
  • Homéostasie émotionnelle
  • Homéostasie énergétique
  • Homéostasie métabolique
  • Hyperplasie
  • IMC
  • Image du corps
  • Jeûne
  • Lavements
  • Laxatifs
  • Orthorexie
  • Pensées permissives
  • Pensées auto-dommageables
  • Poids de référence
  • Purgatifs
  • Régimes
  • Satiété
  • Sensations alimentaires
  • Set-Point
  • Silhouettes de Mouchès
  • Silhouettes de Perroud
  • Surconsommation alimentaire
  • Vomissements
  • Xénical

Associations

Ressources de référence

"Savoir traiter la boulimie avec les TCC", Dr Alain Perroud, éditions Retz.

Echelles et questionnaires pour la boulimie

Livres pour les thérapeutes sur la boulimie

Livres pour les patients sur la boulimie

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page