Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Cette page examine et compare l'analyse d'une première séance de psychothérapie par différentes Intelligences Artificielles.
Cette analyse concerne notre patiente fictive Julie Dupont (mes excuses pour les éventuelles homonymies...).

Le but est d'illustrer la manière dont les psys et leurs patients pourraient utiliser et bénéficier de ces capacités, ainsi que
d'inviter à la réflexion et au débat sur l'usage de l'I.A. en psychothérapie.

Analyse détaillée de la séance, sans guidage

Prompt donné à l'I.A.

Pour obtenir des réponses structurées d'une certaine manière, on pourrait fournir à l'I.A. un exemple de structure attendue. Ici je préfère voir ce qu'elle propose spontanément.

Le prompt initial

Je suis psychologue clinicien d'orientation TCC (thérapie cognitivo-comportementale), je te demande d'agir comme le ferait un psychologue superviseur en proposant une analyse détaillée de la séance dont voici le dialogue retranscrit : Ceci est la transcription diarisée de la première séance de psychothérapie de Julie Dupont. Les paroles du thérapeute commencent par « T : » et celle de la patiente Julie par « P : … (ici est copié-collé l'intégralité de la retranscription)

La réponse de Gemini 1.5 Pro :

Analyse de la première séance de psychothérapie de Julie Dupont :

Points positifs :

  • Établissement du contact : Le thérapeute a réussi à établir un bon contact avec Julie, en se montrant empathique, compréhensif et non-jugeant. Il a également expliqué clairement le déroulement de la séance et son approche thérapeutique.
  • Exploration du contexte : Le thérapeute a exploré le contexte de vie de Julie, en abordant ses activités professionnelles, familiales et sociales, ainsi que ses antécédents psychologiques et médicaux.
  • Identification des problèmes : Le thérapeute a identifié plusieurs problèmes rencontrés par Julie, notamment un mal-être général, des difficultés de sommeil, une consommation excessive d'alcool et de cannabis, et une faible estime de soi.
  • Définition d'objectifs : Le thérapeute a travaillé avec Julie pour définir des objectifs réalistes et mesurables pour la thérapie, en se concentrant sur la réduction du mal-être, l'amélioration du sommeil et la diminution de la consommation d'alcool.
  • Flexibilité : Le thérapeute a fait preuve de flexibilité en adaptant son approche lorsque Julie a exprimé son inconfort face à l'outil d'auto-observation. Il a proposé une alternative en se concentrant sur la relaxation et l'apaisement.

Points à améliorer :

  • Exploration des émotions : Le thérapeute aurait pu explorer plus en profondeur les émotions de Julie, notamment la colère qu'elle ressent envers elle-même. Il aurait pu l'aider à identifier et à exprimer ses émotions de manière plus précise.
  • Lien entre le passé et le présent : Le thérapeute a brièvement abordé les expériences négatives de Julie au collège, mais il aurait pu explorer davantage le lien entre ces expériences et ses difficultés actuelles. Cela aurait pu aider Julie à comprendre l'origine de sa faible estime de soi et de ses schémas de pensée négatifs.
  • Relation avec le collaborateur : Le thérapeute aurait pu explorer plus en détail la relation de Julie avec son collaborateur, qui semble être une source importante de stress et d'humiliation. Il aurait pu l'aider à mettre en place des stratégies pour gérer cette relation de manière plus saine.

Hypothèses et pistes de travail :

  • Schéma de défaillance : Les difficultés de Julie semblent être liées à un schéma de défaillance, qui se caractérise par une croyance profonde de ne pas être à la hauteur et de ne pas mériter le succès ou le bonheur.
  • Perfectionnisme : Le perfectionnisme de Julie pourrait contribuer à son stress et à son anxiété, ainsi qu'à sa difficulté à accepter ses imperfections.
  • Difficultés relationnelles : Les difficultés de Julie à établir des relations saines et à se sentir acceptée pourraient être liées à sa faible estime de soi et à ses schémas de pensée négatifs.

Suggestions pour les prochaines séances :

  • Continuer à travailler sur la relaxation et l'apaisement : Le thérapeute pourrait proposer à Julie des exercices de respiration, de méditation ou de relaxation musculaire progressive pour l'aider à gérer son stress et son anxiété.
  • Explorer les schémas de pensée : Le thérapeute pourrait aider Julie à identifier ses schémas de pensée négatifs et à les remettre en question. Il pourrait également l'aider à développer des pensées plus réalistes et plus positives.
  • Travailler sur l'estime de soi : Le thérapeute pourrait aider Julie à développer une meilleure estime de soi en l'aidant à identifier ses forces et ses qualités, et en l'encourageant à se fixer des objectifs réalisables.
  • Explorer les relations : Le thérapeute pourrait aider Julie à comprendre ses difficultés relationnelles et à développer des stratégies pour établir des relations plus saines et plus satisfaisantes.

Conclusion :

La première séance de psychothérapie de Julie a été un bon début. Le thérapeute a réussi à établir un bon contact avec elle et à identifier plusieurs problèmes importants. Les prochaines séances devraient se concentrer sur la relaxation, l'exploration des schémas de pensée et le développement de l'estime de soi.

Capture d'écran de la réponse

La réponse de Chat GPT-4o :

Analyse de la Séance de Thérapie

Introduction et Établissement du Cadre Thérapeutique

T : Bonjour. P : Bonjour.

  • Observation : Le thérapeute commence la séance par un accueil chaleureux et direct.
  • Analyse : Bonne pratique pour établir une première connexion.

T : Vous avez trouvé facilement comment vous connecter ?...

  • Observation : Le thérapeute vérifie le confort technologique de la patiente.
  • Analyse : Cela montre de l'empathie et une reconnaissance des possibles obstacles techniques.

T : OK. Bravo et merci d’accepter ce format...

  • Observation : Le thérapeute exprime sa gratitude et son appréciation pour l'acceptation du format en ligne.
  • Analyse : Bonne approche pour renforcer le sentiment de collaboration et réduire l'anxiété potentielle liée au format de la thérapie.

T : Vous m’avez trouvé par quel intermédiaire ?...

  • Observation : Le thérapeute cherche à comprendre comment la patiente l'a trouvé.
  • Analyse : Permet de comprendre le réseau de soutien de la patiente et ses attentes initiales.

T : Alors c’est une première séance...

  • Observation : Le thérapeute explique clairement le déroulement de la séance et les objectifs.
  • Analyse : Excellent pour structurer la séance et gérer les attentes de la patiente.

Exploration des Thèmes de Vie

T : Je peux vous demander votre âge ?

  • Observation : Le thérapeute pose des questions de base pour établir le contexte.
  • Analyse : Important pour contextualiser les expériences et les besoins de la patiente.

P : J’ai monté mon entreprise...

  • Observation : La patiente parle de son entreprise et de son succès inattendu.
  • Analyse : Exploration des sources de stress et des défis associés au succès.

P : Parce que ce que je fais, ce n’est pas incroyable...

  • Observation : La patiente minimise ses réalisations et exprime des doutes sur son mérite.
  • Analyse : Indices d'un syndrome de l'imposteur, important à explorer en profondeur.

T : Est-ce qu’il critique...

  • Observation : Le thérapeute cherche des exemples concrets des critiques subies par la patiente.
  • Analyse : Permet de comprendre le contexte et les dynamiques interpersonnelles au travail.

Éléments Personnels et Relations Familiales

T : Au niveau de la famille...

  • Observation : Le thérapeute collecte des informations sur les antécédents familiaux.
  • Analyse : Essentiel pour comprendre les influences familiales sur la patiente.

P : Non, je n’ai pas de personne à qui me confier...

  • Observation : La patiente exprime un manque de soutien social.
  • Analyse : Important pour comprendre la solitude et l'isolement social de la patiente.

Stratégies de Gestion du Stress

P : Depuis que mon entreprise marche bien, je bois un petit peu...

  • Observation : La patiente mentionne l'utilisation de l'alcool pour se détendre.
  • Analyse : Indique un possible mécanisme d'adaptation inadapté.

T : Vous prenez quoi comme cachets ?

  • Observation : Le thérapeute explore l'utilisation de médicaments pour dormir.
  • Analyse : Important pour évaluer la gestion des symptômes d'insomnie et de stress.

Dynamique Scolaire et Impact Émotionnel

P : Au collège, j’étais souvent seule...

  • Observation : La patiente décrit des expériences de rejet et de moqueries à l'école.
  • Analyse : Exploration de l'impact de ces expériences sur l'estime de soi et les schémas de pensée actuels.

T : Vous repreniez un peu ce que disaient les autres...

  • Observation : Le thérapeute fait des liens entre les pensées de la patiente et ses expériences passées.
  • Analyse : Important pour identifier les schémas de pensée négatifs persistants.

Conclusion et Plan d'Action

T : Est-ce que vous avez déjà consulté un psychologue ou un psychiatre ?

  • Observation : Le thérapeute évalue les expériences antérieures de la patiente avec des professionnels de la santé mentale.
  • Analyse : Important pour adapter l'approche thérapeutique.

T : Est-ce que vous seriez d’accord qu’on se revoie...

  • Observation : Le thérapeute propose une prochaine séance et un outil d'auto-observation.
  • Analyse : Bonne pratique pour maintenir l'engagement et introduire des techniques de suivi.

Commentaires Généraux

  1. Établissement de la Relation Thérapeutique : Le thérapeute a bien réussi à établir un cadre sécurisé et collaboratif, essentiel pour la confiance.
  2. Exploration Initiale : La collecte d'informations a été détaillée et pertinente, couvrant les aspects personnels, professionnels et émotionnels de la patiente.
  3. Identification des Thèmes Clés : Plusieurs thèmes importants ont été identifiés, notamment le syndrome de l'imposteur, les mécanismes de gestion du stress inadaptés, et les impacts des expériences passées sur l'estime de soi.
  4. Proposition d'Outils : L'introduction de l'auto-observation et des techniques de relaxation montre une approche proactive pour impliquer la patiente dans son propre processus de guérison.

Suggestions pour la Suite

  1. Approfondir les Thèmes Identifiés : Explorer plus en profondeur le syndrome de l'imposteur et les expériences scolaires.
  2. Renforcer les Stratégies Adaptatives : Travailler sur des mécanismes de gestion du stress plus sains et l'amélioration de l'estime de soi.
  3. Utilisation des Outils TCC : Introduire progressivement des techniques TCC pour adresser les pensées négatives automatiques et les croyances dysfonctionnelles.
  4. Continuer à Évaluer le Soutien Social : Encourager la patiente à développer et renforcer des relations sociales positives.

En somme, la séance semble avoir été bien menée, avec un bon équilibre entre l'exploration et l'établissement du cadre thérapeutique. Les prochaines séances devraient se concentrer sur le développement de stratégies concrètes pour améliorer le bien-être de Julie et réduire son mal-être perçu.

Capture d'écran de la réponse

Votre avis sur cette réponse de l'I.A

Votre avis est précieux ! Merci de nous faire un retour sur cette expérimentation :-)

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

origin

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page