Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Cette page examine et compare l'analyse d'une première séance de psychothérapie par différentes Intelligences Artificielles.
Cette analyse concerne notre patiente fictive Julie Dupont (mes excuses pour les éventuelles homonymies...).

Le but est d'illustrer la manière dont les psys et leurs patients pourraient utiliser et bénéficier de ces capacités, ainsi que
d'inviter à la réflexion et au débat sur l'usage de l'I.A. en psychothérapie.

Choisir des situations pour analyse fonctionnelle

Prompt donné à l'I.A.

De multiples situations peuvent donner lieu à une analyse fonctionnelle et contribuer à une conceptualisation de cas complète pour la personne en suivi thérapeutique. L'IA peut être d'une aide précieuse pour proposer des situations-problèmes.

Le prompt

Quelles sont les situations-problèmes évoquées par la patiente qui pourraient donner lieu à une analyse fonctionnelle ? Quelles grilles d’analyse fonctionnelle semblent les plus pertinentes dans les cas évoqués ?

La réponse de Gemini 1.5 Pro :

Situations-problèmes pour une analyse fonctionnelle :

Plusieurs situations-problèmes évoquées par Julie pourraient bénéficier d'une analyse fonctionnelle pour mieux comprendre les facteurs qui les déclenchent et les maintiennent.

1. Situations-problèmes :

  • Consommation excessive d'alcool : L'analyse fonctionnelle permettrait d'identifier les déclencheurs (ex : stress, anxiété, solitude) et les conséquences (ex : réduction de l'anxiété, évitement des pensées négatives, amélioration du sommeil) de la consommation d'alcool.
  • Difficultés de sommeil : L'analyse fonctionnelle permettrait d'explorer les facteurs qui contribuent à l'insomnie de Julie, tels que les ruminations, l'anxiété, la consommation d'alcool ou les mauvaises habitudes de sommeil.
  • Réactions aux critiques du collaborateur : L'analyse fonctionnelle permettrait de comprendre les pensées, les émotions et les comportements de Julie face aux critiques de son collaborateur, et d'identifier les schémas précoces inadaptés qui pourraient être activés dans ces situations.
  • Évitement des relations sociales : L'analyse fonctionnelle permettrait d'explorer les raisons pour lesquelles Julie évite les relations sociales, telles que la peur du rejet, la faible estime de soi ou les difficultés de communication.

Grilles d'analyse fonctionnelle pertinentes :

  • Modèle ABC (antécédents, comportements, conséquences) : Ce modèle simple et efficace permet d'identifier les événements qui précèdent et suivent un comportement problématique.
  • Analyse fonctionnelle de la chaîne comportementale : Cette analyse plus détaillée explore les liens entre les pensées, les émotions, les sensations corporelles et les comportements dans une situation spécifique.
  • Analyse fonctionnelle basée sur les schémas : Cette analyse explore les schémas précoces inadaptés qui pourraient être activés dans une situation-problème et influencer les pensées, les émotions et les comportements de la personne.

Exemple d'analyse fonctionnelle :

Situation-problème : Consommation excessive d'alcool

Antécédents

Comportement

Conséquences

Stress au travail, anxiété, solitude

Consommer 2 à 4 verres de vin

Réduction de l'anxiété, évitement des pensées négatives, amélioration du sommeil

Interprétation : La consommation d'alcool est renforcée par ses conséquences positives à court terme, ce qui la maintient malgré ses conséquences négatives à long terme.

2. Conclusion :

L'analyse fonctionnelle est un outil précieux pour comprendre les situations-problèmes de Julie et identifier les facteurs qui les maintiennent. Le choix de la grille d'analyse dépendra de la complexité de la situation et des objectifs thérapeutiques.

Capture d'écran de la réponse

La réponse de Chat GPT-4o :

Pour effectuer une analyse fonctionnelle des situations-problèmes évoquées par Julie, il est essentiel de comprendre les contextes spécifiques, les pensées, les émotions et les comportements associés à ces situations. Voici une liste des situations-problèmes mentionnées par Julie, accompagnée des grilles d’analyse fonctionnelle les plus pertinentes pour chacune d'elles :

1. Critiques de l'Employé et Sentiment de Dévalorisation

Situation-Problème :

  • Julie est fréquemment critiquée par son employé, ce qui génère un sentiment de dévalorisation.

Propos de la Patiente :

  • P : "Il dit que ce que je fais, ce n’est jamais assez bien."
  • P : "Je me sens humilié un peu."

Grille d’Analyse Fonctionnelle : ABC (Antecedents, Behaviors, Consequences)

  • Antécédents (A) : Interaction avec l'employé, remarques critiques.
  • Comportements (B) : Sentiment de dévalorisation, humiliation, pensées auto-critiques.
  • Conséquences (C) : Diminution de l'estime de soi, augmentation de l'anxiété, possible évitement des interactions futures.

2. Usage de l'Alcool pour Gérer le Stress

Situation-Problème :

  • Julie utilise l'alcool pour se détendre après des journées stressantes.

Propos de la Patiente :

  • P : "Depuis que mon entreprise marche bien, je bois un petit peu et ça, ça me détend."
  • P : "Je bois du bon vin... un petit peu tous les jours, parce que la journée, après, le soir."

Grille d’Analyse Fonctionnelle : SECCA (Situation, Emotions, Cognitions, Comportements, Conséquences, Antécédents)

  • Situation (S) : Fin de la journée de travail, retour à la maison.
  • Émotions (E) : Stress, anxiété, besoin de détente.
  • Cognitions (C) : Pensée que l'alcool est nécessaire pour se détendre.
  • Comportements (B) : Consommation d'alcool.
  • Conséquences (C) : Détente temporaire, risque de dépendance, impact négatif sur la santé.
  • Antécédents (A) : Pression au travail, critiques reçues, succès inattendu de l'entreprise.

3. Difficultés de Sommeil

Situation-Problème :

  • Julie a des difficultés à dormir, souvent liées au stress et à l'anxiété.

Propos de la Patiente :

  • P : "Je dors 4 à 5 heures par nuit si c’est une très bonne nuit."
  • P : "Le soir, avant de dormir, je prends des cachets aussi."

Grille d’Analyse Fonctionnelle : TRAP (Trigger, Response, Avoidance Pattern)

  • Déclencheur (T) : Fin de la journée, stress accumulé.
  • Réponse (R) : Difficulté à s'endormir, pensées anxieuses.
  • Pattern d'Évitement (AP) : Prise de médicaments pour dormir, consommation d'alcool pour détendre.

4. Sentiment d'Échec et Doutes sur ses Compétences

Situation-Problème :

  • Julie doute de ses compétences et craint que son succès professionnel soit injustifié.

Propos de la Patiente :

  • P : "Je me dis que peut-être qu’au bout d’un moment, ils vont se dire que c’est une arnaque."
  • P : "Ce que je fais, ce n’est pas incroyable. Tout le monde peut le faire."

Grille d’Analyse Fonctionnelle : ABCDE (Antecedents, Beliefs, Consequences, Disputation, Effect)

  • Antécédents (A) : Succès inattendu de l'entreprise, remarques de l'employé.
  • Croyances (B) : Pensée que le succès n'est pas mérité, auto-critique sévère.
  • Conséquences (C) : Anxiété, peur d'être démasquée, sentiment de fraude.
  • Disputation (D) : Questionner la validité de ces croyances.
  • Effet (E) : Réduire l'anxiété, renforcer la confiance en soi.

5. Isolement Social et Sentiment de Solitude

Situation-Problème :

  • Julie se sent souvent seule et sans personne à qui se confier.

Propos de la Patiente :

  • P : "Je n’ai pas de personne à qui me confier."
  • P : "Bah, je ne sais pas, j’étais souvent toute seule."

Grille d’Analyse Fonctionnelle : CERC (Context, Emotions, Responses, Consequences)

  • Contexte (C) : Interactions sociales limitées, situations de solitude.
  • Émotions (E) : Sentiment de solitude, tristesse.
  • Réponses (R) : Retrait social, passivité dans la recherche de nouvelles relations.
  • Conséquences (C) : Maintien de l'isolement, renforcement du sentiment de solitude.

Conclusion

Les situations-problèmes évoquées par Julie couvrent plusieurs domaines importants de sa vie, y compris son travail, ses habitudes de consommation d'alcool, ses habitudes de sommeil, son sentiment d'échec, et son isolement social. Les grilles d’analyse fonctionnelle ABC, SECCA, TRAP, ABCDE et CERC sont particulièrement pertinentes pour analyser ces situations de manière détaillée et pour élaborer des interventions thérapeutiques adaptées. En utilisant ces grilles, le thérapeute peut aider Julie à identifier les déclencheurs, les croyances et les comportements qui perpétuent ses difficultés, et à développer des stratégies pour y faire face de manière plus constructive.

Capture d'écran de la réponse

Votre avis sur cette réponse de l'I.A

Votre avis est précieux ! Merci de nous faire un retour sur cette expérimentation :-)

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

origin

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page