Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Cette page examine et compare l'analyse d'une première séance de psychothérapie par différentes Intelligences Artificielles.
Cette analyse concerne notre patiente fictive Julie Dupont (mes excuses pour les éventuelles homonymies...).

Le but est d'illustrer la manière dont les psys et leurs patients pourraient utiliser et bénéficier de ces capacités, ainsi que
d'inviter à la réflexion et au débat sur l'usage de l'I.A. en psychothérapie.

Stades de changement

Prompt donné à l'I.A.

Embrayons sur les stades motivationnels... Pour éviter toute ambiguïté sur le référentiel, je précise celui que je souhaite (Prochaska & DiClemente). La reconnaissance de ces stades, potentiellement distincts pour chaque problème-cible donne des informations utiles sur le comportement à tenir.

Le prompt

D’après les éléments de l’entretien, à quel stade de changement (selon Prochaska & DiClemente) semble se situer la patiente pour chacun des problèmes évoqués en séance ? Argumente en citant des éléments du dialogue.

La réponse de Gemini 1.5 Pro :

Stades de changement de Julie Dupont selon Prochaska & DiClemente :

Le modèle transthéorique de changement de Prochaska & DiClemente décrit cinq stades de changement que les individus traversent lorsqu'ils envisagent de modifier un comportement problématique. En analysant les propos de Julie, nous pouvons estimer son stade de changement pour chacun des problèmes évoqués en séance :

1. Mal-être général et faible estime de soi :

  • Stade probable : Contemplation
  • Arguments : Julie reconnaît son mal-être et exprime le désir de se sentir mieux. Elle se compare aux autres et constate un manque de joie et d'épanouissement dans sa vie. Cependant, elle ne semble pas encore avoir envisagé de solutions concrètes ou s'être engagée dans un plan d'action pour changer.
  • Citations : "Je ne me sens pas super bien en fait", "Je ne suis pas trop...", "Me sentir un peu moins mal".

2. Consommation excessive d'alcool :

  • Stade probable : Contemplation ou Préparation
  • Arguments : Julie reconnaît que sa consommation d'alcool est liée à son stress et qu'elle boit pour "décompresser". Elle semble ouverte à l'idée de réduire sa consommation, mais elle n'a pas encore pris de décision ferme ou élaboré un plan d'action précis.
  • Citations : "Je bois un petit peu et ça, ça me détend", "Pas besoin de boire [...] que ce soit pas parce que je ne me sens pas bien".

3. Difficultés de sommeil :

  • Stade probable : Action
  • Arguments : Julie prend déjà des mesures pour améliorer son sommeil, notamment en utilisant des somnifères. Elle exprime le désir de dormir davantage et semble prête à explorer d'autres solutions pour atteindre cet objectif.
  • Citations : "Si je pouvais faire des vraies nuits complètes de 8 heures", "4, 5 [heures de sommeil] si c'est une très bonne nuit".

4. Relation avec son collaborateur :

  • Stade probable : Précontemplation ou Contemplation
  • Arguments : Julie semble consciente des difficultés relationnelles avec son collaborateur et de l'impact négatif sur son bien-être. Cependant, elle ne semble pas encore avoir envisagé de solutions ou de changements possibles dans cette relation.
  • Citations : "Il n'est pas très gentil", "Il est dur", "Il critique beaucoup".

Remarques :

  • Il est important de noter que les stades de changement peuvent fluctuer au fil du temps et qu'une personne peut se situer à différents stades pour différents problèmes. Le thérapeute devra adapter son approche en fonction du stade de changement de Julie pour chaque problème, en utilisant des stratégies spécifiques pour l'aider à progresser vers l'action et le maintien du changement.

Conclusion :

L'analyse des propos de Julie suggère qu'elle se situe à différents stades de changement pour les problèmes évoqués en séance. Le thérapeute devra tenir compte de ces stades pour adapter son approche et l'aider à progresser vers des changements durables.

Capture d'écran de la réponse

La réponse de Chat GPT-4o :

Le modèle transthéorique de Prochaska et DiClemente identifie plusieurs stades de changement : précontemplation, contemplation, préparation, action, et maintien. Analysons le stade de changement de Julie pour chacun des problèmes évoqués lors de la séance, en nous basant sur ses propos.

1. Sentiment de Dévalorisation et Auto-Critique

Stade de changement : Contemplation

Arguments :

  • P : "Je ne suis pas terrible en fait."
  • P : "Je me dis que je suis nul."
  • T : "Donc vous trouvez qu’ils avaient raison ?"
  • P : "Ah bah ouais. Moi aussi, je me le disais devant le miroir le matin, que c’était moche."

Analyse : Julie reconnaît son sentiment de dévalorisation et en parle ouvertement, indiquant qu'elle est consciente du problème. Cependant, elle ne semble pas encore prête à changer cette perception de soi, ce qui place son état dans la contemplation, où elle reconnaît le problème mais n'est pas encore engagée dans un processus de changement.

2. Insomnie et Utilisation de Médicaments pour Dormir

Stade de changement : Contemplation

Arguments :

  • P : "Le soir, avant de dormir, je prends des cachets aussi."
  • T : "Vous prenez quoi comme cachets ?"
  • P : "Des anxiolytiques et des somnifères."
  • P : "Je n’essaie pas de prendre avec l’alcool, normalement."

Analyse : Julie est consciente de son problème de sommeil et de l'usage de médicaments pour y faire face. Elle montre une certaine conscience des risques associés à la prise simultanée de médicaments et d'alcool, ce qui indique qu'elle réfléchit à la problématique mais n'a pas encore pris de mesures concrètes pour changer cette habitude.

3. Consommation d'Alcool

Stade de changement : Précontemplation

Arguments :

  • P : "Depuis que mon entreprise marche bien, je bois un petit peu et ça, ça me détend."
  • T : "Vous buvez quoi ?"
  • P : "Du bon vin, j’aime bien."
  • T : "À quelle fréquence vous buvez du coup ?"
  • P : "Au moins deux verres quand j’arrive, et puis après, un petit troisième, un petit quatrième."

Analyse : Julie parle de sa consommation d'alcool de manière positive, la voyant comme une méthode de détente. Elle ne semble pas voir cette consommation comme problématique, ce qui suggère qu'elle est en précontemplation, un stade où l'individu ne reconnaît pas encore la nécessité de changer.

4. Consommation de Cannabis

Stade de changement : Précontemplation

Arguments :

  • P : "Moi, je fume des petits joints, deux fois."
  • T : "Ok. Donc, des joints de quoi ?"
  • P : "De cannabis, oui."
  • T : "Quand vous dites « quelques fois », c’est quoi ?"
  • P : "C’est plutôt le week-end."

Analyse : Julie ne semble pas considérer sa consommation de cannabis comme problématique, l'utilisant pour "décompresser" le week-end. Elle ne montre aucune indication qu'elle envisage de réduire ou d'arrêter cette consommation, ce qui la place également en précontemplation.

5. Difficultés Interpersonnelles et Isolement Social

Stade de changement : Contemplation

Arguments :

  • P : "Je n’ai pas de personne à qui me confier."
  • T : "Est-ce qu’il y a une personne auprès de laquelle vous pouvez vraiment vous confier, sur laquelle vous pouvez compter ?"
  • P : "Non, pas trop."

Analyse : Julie reconnaît son isolement social et son absence de soutien, indiquant qu'elle est consciente de ce problème. Cependant, il n'y a pas d'indication claire qu'elle envisage activement de changer cette situation, la plaçant ainsi en contemplation.

6. Problèmes Professionnels et Perfectionnisme

Stade de changement : Précontemplation à Contemplation

Arguments :

  • P : "Je fais des vêtements de haute couture."
  • P : "Il dit que ce que je fais, ce n’est jamais assez bien."
  • T : "Ça vous fait quoi en fait quand il vous critique comme ça ?"
  • P : "Je ne sais pas, je me sens humilié un peu."

Analyse : Julie est consciente des critiques de son employé et de leur impact sur elle, ce qui pourrait indiquer un stade de contemplation. Cependant, elle semble encore hésitante à prendre des mesures pour changer cette situation, ce qui pourrait aussi suggérer une position de précontemplation.

Synthèse

  • Précontemplation : Consommation d'alcool et de cannabis.
  • Contemplation : Sentiment de dévalorisation et auto-critique, insomnie et utilisation de médicaments pour dormir, difficultés interpersonnelles et isolement social.
  • Précontemplation à Contemplation : Problèmes professionnels et perfectionnisme.

En conclusion, Julie semble principalement se situer dans les stades de précontemplation et de contemplation pour ses divers problèmes. Elle est consciente de certaines de ses difficultés, mais ne montre pas encore un engagement actif vers le changement pour la plupart d'entre elles.

Capture d'écran de la réponse

Votre avis sur cette réponse de l'I.A

Votre avis est précieux ! Merci de nous faire un retour sur cette expérimentation :-)

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

origin

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page