Apprendre les TCC

Découvrir les Thérapies Comportementales, Cognitives et Emotionnelles

Cette page examine et compare l'analyse d'une première séance de psychothérapie par différentes Intelligences Artificielles.
Cette analyse concerne notre patiente fictive Julie Dupont (mes excuses pour les éventuelles homonymies...).

Le but est d'illustrer la manière dont les psys et leurs patients pourraient utiliser et bénéficier de ces capacités, ainsi que
d'inviter à la réflexion et au débat sur l'usage de l'I.A. en psychothérapie.

Techniques d'Entretien Motivationnel employées

Prompt donné à l'I.A.

Focalisons plus en détail sur les techniques d'Entretien Motivationnel employées ici...

Le prompt

Quelles sont les techniques d’entretien motivationnel employées par le thérapeute ? Soit le plus exhaustif possible et cite au moins un exemple tiré de la transcription pour chaque technique employée.

La réponse de Gemini 1.5 Pro :

Techniques d'entretien motivationnel employées par le thérapeute :

Le thérapeute utilise plusieurs techniques d'entretien motivationnel pour explorer l'ambivalence de Julie face au changement et renforcer sa motivation intrinsèque à s'engager dans la thérapie.

1. Questions ouvertes :

  • Exemple : "Et du coup, ce qui vous amène à consulter, c'est quoi ? Qu'est-ce qui vous pose le plus problème et sur lequel je pourrais éventuellement vous aider ?"
  • Explication : Les questions ouvertes encouragent Julie à s'exprimer librement et à explorer ses pensées et ses sentiments sans se sentir jugée.

2. Écoute réflexive :

  • Exemple : "Donc, c'est un mal-être un peu général, c'est ça ?"
  • Explication : L'écoute réflexive permet au thérapeute de démontrer qu'il comprend les propos de Julie et de l'encourager à élaborer sur ses expériences.

3. Affirmations :

  • Exemple : "C'est vraiment très bien que vous ayez cité 'réaliste'."
  • Explication : Les affirmations valident les efforts et les progrès de Julie, renforçant ainsi sa confiance en elle et sa motivation.

4. Résumés :

  • Exemple : "Donc si notre thérapie fonctionne, on aura un mal-être beaucoup plus faible [...], vous consommeriez beaucoup moins d'alcool [...] et vous auriez des meilleures nuits."
  • Explication : Les résumés permettent de synthétiser les points clés de la discussion et de s'assurer que le thérapeute et Julie sont sur la même longueur d'onde.

5. Échelles de motivation :

  • Exemple : "Si vous deviez quantifier à la louche votre degré de mal-être, si on imagine une échelle de 0 à 100 %, [...] vous vous situez à quel pourcentage à peu près ?"
  • Explication : Les échelles de motivation aident Julie à évaluer l'importance du changement et son niveau de motivation actuel.

6. Exploration de l'ambivalence :

  • Exemple : "Donc là, on est entre 2-4 verres par jour. [...] Du coup, si c'était par choix, le week-end avec des amis, ça serait combien ?"
  • Explication : Le thérapeute explore les avantages et les inconvénients du comportement actuel de Julie (consommation d'alcool) pour l'aider à prendre conscience de son ambivalence et à envisager le changement.

7. Renforcement de l'auto-efficacité :

  • Exemple : "Et, hummm, on verra entre nous d'autres moyens potentiels d'essayer de trouver comment se décompresser."
  • Explication : Le thérapeute exprime sa confiance en la capacité de Julie à trouver des solutions et à changer ses comportements.

8. Élaboration d'un plan d'action :

  • Exemple : "Peut-être, je peux vous proposer, si vous le voulez, dès qu'il y aura de nouveau cette tension [...], de réessayer ce qu'on a fait là, de faire un petit massage du haut de la poitrine [...]."
  • Explication : Le thérapeute aide Julie à identifier des étapes concrètes pour atteindre ses objectifs et à élaborer un plan d'action réaliste.

Conclusion :

Le thérapeute utilise une variété de techniques d'entretien motivationnel pour créer un climat de collaboration, explorer l'ambivalence de Julie et renforcer sa motivation intrinsèque à s'engager dans le changement. Ces techniques sont essentielles pour établir une alliance thérapeutique solide et favoriser l'adhésion au traitement.

Capture d'écran de la réponse

La réponse de Chat GPT-4o :

L'entretien motivationnel (EM) est une approche centrée sur le patient, visant à renforcer sa motivation à changer en explorant et en résolvant l'ambivalence. Voici les techniques d'entretien motivationnel employées par le thérapeute lors de l'entretien avec Julie Dupont, accompagnées d'exemples tirés de la transcription.

Techniques d'Entretien Motivationnel Employées

1. Empathie Réflexive

Description : L'empathie réflexive consiste à refléter les sentiments, les pensées et les préoccupations de la patiente pour montrer une compréhension et une acceptation sans jugement.

Exemple :

  • T : "Je suis désolé par avance, vous allez voir beaucoup mon front parce que je prends beaucoup de notes. C’est important pour moi de prendre ces notes."
  • Analyse : Le thérapeute montre de l'empathie en expliquant ses actions pour maintenir une communication ouverte et honnête, rassurant ainsi la patiente.

2. Écoute Réflexive

Description : L'écoute réflexive implique de reformuler ou de paraphraser ce que la patiente a dit pour montrer qu'on a bien compris son message.

Exemple :

  • P : "Je ne suis pas terrible en fait."
  • T : "Donc vous trouvez qu’ils avaient raison ?"
  • Analyse : Le thérapeute reformule les paroles de Julie pour vérifier sa compréhension et encourager une exploration plus approfondie de ses sentiments.

3. Renforcement Positif

Description : Le renforcement positif consiste à reconnaître et valoriser les efforts, les réalisations et les compétences de la patiente.

Exemple :

  • T : "Bravo et merci d’accepter ce format, sachant un peu du format traditionnel en face à face, dans la même pièce."
  • Analyse : Le thérapeute félicite Julie pour son adaptation au format en ligne, renforçant ainsi son engagement dans le processus thérapeutique.

4. Encouragement à l'Autonomie

Description : Encourager l'autonomie consiste à souligner l'importance du choix personnel et de l'accord de la patiente dans le processus de changement.

Exemple :

  • T : "C’est important pour moi d’être sûr que ça vous convient. D’accord ? Je ne vais pas faire quelque chose sans vous, sans votre accord."
  • Analyse : Le thérapeute met en avant l'importance de la collaboration et du consentement de Julie, ce qui renforce son sentiment de contrôle et d'engagement.

5. Évocation

Description : L'évocation vise à faire émerger les motivations internes de la patiente pour le changement en explorant ses valeurs, ses objectifs et ses désirs.

Exemple :

  • T : "Qu’est-ce que vous faites dans la vie comme activité en ce moment ?"
  • Analyse : En posant cette question, le thérapeute encourage Julie à parler de ses réussites et de ses passions, ce qui peut révéler ses motivations intrinsèques et renforcer sa confiance en ses capacités.

6. Affirmation

Description : L'affirmation consiste à valider les forces, les compétences et les réussites de la patiente pour renforcer son estime de soi.

Exemple :

  • T : "Vous avez monté votre entreprise, et finalement, ça marche de manière inespérée, c’est ça ?"
  • Analyse : Le thérapeute souligne le succès de Julie dans la création de son entreprise, renforçant ainsi son sentiment de compétence et d'accomplissement.

7. Questionnement Ouvert

Description : Les questions ouvertes encouragent la patiente à explorer et à exprimer librement ses pensées et ses sentiments.

Exemple :

  • T : "À votre avis, qu’est-ce que vous trouvez aux clients, si vous pensez que tout le monde peut le faire ?"
  • Analyse : Le thérapeute utilise une question ouverte pour amener Julie à réfléchir sur ses compétences et sur ce qui attire ses clients, favorisant ainsi une prise de conscience de ses forces.

8. Soutien de l'Auto-Efficacité

Description : Soutenir l'auto-efficacité consiste à encourager la patiente à croire en sa capacité à changer et à réussir.

Exemple :

  • T : "Et du coup, si vous deviez vous détendre, passer un bon moment, agréable, quelles sont les activités que vous faites ou que vous aimeriez faire ?"
  • Analyse : Le thérapeute aide Julie à identifier des activités positives qui peuvent améliorer son bien-être, renforçant ainsi son sentiment d'auto-efficacité.

Techniques les Plus Employées

En examinant l'entretien, les techniques les plus fréquemment employées par le thérapeute sont l'empathie réflexive, le renforcement positif, et l'encouragement à l'autonomie. Ces techniques permettent de créer un cadre de thérapie basé sur la compréhension, la valorisation des efforts de la patiente et l'autonomie, ce qui est crucial pour établir une relation de confiance et pour motiver Julie à s'engager activement dans le processus de changement.

Capture d'écran de la réponse

Votre avis sur cette réponse de l'I.A

Votre avis est précieux ! Merci de nous faire un retour sur cette expérimentation :-)

Vos suggestions pour améliorer cette page

Merci d'être constructif, ce site est un projet perso d'étudiant, fait avec passion mais peu de moyens !

Pour vous informer de la suite donnée à votre suggestion, promis votre e-mail restera confidentiel !

origin

Anti-spam :

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données vous concernant. Pour cela, contactez-nous

Haut de page